Créer mon blog M'identifier

Questions qu’on doit se poser avant de faire sa chirurgie du nez

Le 6 November 2018, 13:48 dans Humeurs 0

Questions qu’on doit se poser avant de faire sa chirurgie du nez

Avant tout intervention de chirurgie esthétique et plus particulièrement du nez, il faut impérativement faire des entretiens préopératoires avec le chirurgien. Au cours de cet entretien, le patient fait des examens médicaux et peut poser toutes les questions auxquelles il ne trouve pas réponse. Mais avant cela, voici les principales questions qui interpellent les patients et auxquelles on vous délivre des éléments de réponse.

A quel âge puis-je faire une chirurgie esthétique du nez ?

L’âge auquel la législation tolère le recours à la chirurgie esthétique est fixé à la majorité (18 ans). Dans certains cas de grand complexe, certains dérogent à la règle pour une rhinoplastie qui peut se faire à 14 ou 15 ans si les patientes sont d’accord et que le patient, jeune adolescent vit un grand malaise à cause de la forme de son nez.

Comment choisir le chirurgien qui comprend mes attentes ?

Il faut bien prendre son temps pour choisir le bon chirurgien. Il faut commencer par :

·         faire sa recherche sur le net,

·         tendre l’oreille au « Bouche à Oreille »,

·         demander l’avis de patients ayant fait la même chirurgie,

·         lire les commentaires sur les blogs…

Il faut également formuler clairement ce que vous désirez obtenir. Et si ça ne vous convient pas, au bout de l’entretien préopératoire, rien ne vous empêche de vous rétracter.

Est-ce que la rhinoplastie à elle seule peut résoudre mon problème de respiration ?

La rhinoplastie agit seulement sur la forme externe du nez. Si le patient a des problèmes respiratoires il faut faire des radios préopératoires pour voir si la cloison nasale est déviée ou non. S’il se trouve que la cloison nasale est déviée et que le patient désire éliminer aussi une bosse nasale, le chirurgien peut faire une rhinoseptoplastie. Tout est une question de bonne indication au premier plan et si la septoplastie est nécessaire ou pas.

Est-ce que la rhinoplastie, à elle seule, peut régler tous les problèmes du nez ?

Non. Le recours au bistouri au cours d’une chirurgie esthétique du nez n’est pas un coup de baguette magique. Il faut prendre en considération les éléments suivants :

-          Si le patient a une peau épaisse, des cartillages mous et des os courts, il faut adapter les techniques chirurgicales de la rhinoplastie classique et faire une rhinoplastie ethnique.

-          Si la peau est très mince, il faut penser à l’éventualité de faire une rhinoplastie médicale pour éviter les irrégularités qui paraissent.

-          Pour les quadragénaires, le chirurgien doit faire attention aux os cassants et à la rétraction cutanée qui n’est pas toujours évidente à partir de la quarantaine.

-          Pour les personnes qui ont un creux important entre les deux yeux peuvent avoir l’impression d’avoir une bosse. Grâce aux radios, le chirurgien peut conclure de l’absence d’une bosse et décidera alors de faire une injection d’acide hyaluronique au lieu de la chirurgie de rhinoplastie.

-          Prendre en considération le facteur psychologique est important. Il existe effectivement de patientes qui souffrent de dysmorphophobie. Ces personnes ont l’impression d’avoir un nez crochu alors qu’en réalité ils ont un nez normal. Donc, selon l’éthique médicale, il faut que le chirurgien procède à une écoute attentive et ne pas négliger le facteur psychologique.

En ce qui concerne les techniques opératoires, les suites chirurgicales, le prix et les détails techniques c’est votre chirurgien qui se chargera des détails. Tout ce qu’on peut dire c’est que les techniques opératoires s’adaptent aux spécificités morphologiques du patient.

Pourquoi les poils sont-ils si intolérés pour les femmes ?

Le 14 August 2018, 10:21 dans Humeurs 0

 

Depuis longtemps les femmes ont déclaré la guerre aux poils et ce pour plaire à la gente masculine. En effet, la femme doit correspondre au cliché de la séduction nymphéenne où elle doit posséder un corps dépourvu de poils gracieux sans défauts et une peau lisse. Sans ça, elle devra cacher ses poils et chercher par tous les moyens de les éliminer.

L'une des raisons poussant les femmes à s'épiler c'est l'association de la féminité à un corps parfaitement épilé et l'association de la pilosité à la saleté.

 

Le poil est associé à la saleté

 

En effet, on a toujours eu honte de montrer ses poils et on considère encore que le poil est la manifestation de sécrétion corporelle de sueurs et donc d’odeurs pas très agréables. On associe souvent le poil à la sueur et à un manque d’hygiène corporelle.

 

Ils servent plutôt à rétablir l’équilibre et l’hydratation cutané, ils protègent de la saleté, de la chaleur.

 

L’épilation pour éliminer les poils

 

Des solutions existent bel et bien pour éradiquer le poil comme la cire les rasoirs ou comme solution plus radicale l’épilation laser.

 

Par contre un homme avec des poils est tout à fait bien accepté. Les poils c’est même devenu un signe de virilité, alors que les poils apparaissent à la puberté aussi bien pour les garçons que les filles. Ce n’est pas une manifestation purement masculine.

 

Donc pourquoi est-elle devenue associé aux critères viriles et masculins ? avant de répondre à cette question, on dirait plutôt qu’elle est devenue clichée et dépassée. A une certaine époque c’était vrai, mais ces derniers temps les codes ont changé. On trouve également des hommes qui s’occupent de leurs apparences, en faisant des liposuccions, des chirurgies du visage ou encore des traitements de médecine esthétique. Certains hommes s’épilent, et certaines femmes refusent de le faire.

 

En effet, le poil est considéré comme synonyme de mystère pour certaines femmes qui refusent de s’épiler comme Madonna ou Julia roberts qui assument leurs poils sous les aisselles.

 

Dans certaines zones intimes, certains fervents défenseurs de la pilosité gardent leurs poils. Comme le déclare Cameron Diaz dans son livre, les poils pubiens servent à camoufler son sexe et créer ainsi une part de mystère. D'autres encore sont adeptes de la teinture des poils.

En définitive, chaque personne est libre de disposer de son corps comme bon lui semble et on ne devrait pas contraindre quiconque à coller à une certaine image qui ne lui correspond pas.

 

Le Bikram Yoga : le Yoga pour perdre du poids

Le 5 July 2018, 12:05 dans Humeurs 0

Le yoga Bikram est un style de yoga développé par Bikram Choudhury et implique un ensemble spécifique de asanas (posture physique) réalisée selon un certain ordre et dans une pièce chauffée à 40-42º. Dans son application moderne, le Bikram Yoga est souvent confondu avec le yoga chaud, car les deux impliquent de faire des postures de yoga dans une pièce chauffée comme un sauna. La principale différence entre les deux est que le Bikram Yoga suit une séquence de postures spécifiques, alors que le yoga chaud est plus "variable" en termes d'asanas pratiqués.

Qu'est-ce que Bikram Yoga ?

Sachant que le Bikram Yoga est, pour beaucoup, un mode de vie en soi, faire du yoga avec une chaleur suffocante est sans aucun doute une démonstration de dextérité mentale. Le Bikram Yoga doit son nom à son fondateur, Bikram Choudhury. Il a développé et breveté avec succès une série de 26 postures, incluant un exercice de respiration au début et à la fin de chaque cours. 

Chaque cours de 90 minutes commence par un exercice de respiration (pranayama) et part des postures debout, des postures d'équilibre, avant de passer sur le sol à des postures assises et des étirements. Pour finir la séance, il suffit d’un dernier exercice de respiration (pranayama) et enfin, la posture du cadavre (Savasana).

Qui peut faire du Bikram Yoga ?

Le Bikram Yoga est recommandé pour ceux qui veulent faire du yoga spécifiquement pour perdre du poids, mais il peut être pratiqué par tout le monde. Toutefois, le Bikram implique de faire 26 postures dans une pièce chauffée, ce qui nécessite un certain niveau de forme physique et de tolérance à la chaleur.

Le Yoga Bikram peut ne pas vous convenir si vous avez tendance à vous déshydrater facilement. La plupart des instructeurs Bikram Yoga ne permettent pas aux élèves de boire et de se réhydrater quand ils le veulent. Certains instructeurs établissent des délais pour les « pauses boisson » afin de maximiser les résultats de l'entraînement.

Les avantages du yoga Bikram

Ce type de yoga est populaire parmi ceux qui veulent perdre du poids, car l'élément de chaleur intense leur permet de transpirer plus tout en travaillant.

Mais en plus de la transpiration excessive et de la perte de poids, le Bikram Yoga est aussi un bon moyen de désintoxiquer votre corps et augmenter son endurance et sa flexibilité. Une fois que les muscles sont suffisamment chauds, vous pouvez effectuer des étirements plus profonds, permettant un meilleur accès à certaines positions que vous ne pourriez pas atteindre autrement.

Le Bikram Yoga fournit également une protection supplémentaire pour les articulations et la colonne vertébrale afin d'éviter les blessures. Bien sûr, vous devez garder à l'esprit que vous ne devriez pas exagérer car les très hautes températures diminuent la conscience des limites musculaires.

Puisque vous allez transpirer abondamment, il est non seulement conseillé de porter un vêtement approprié, mais aussi un bon tapis de yoga (de préférence en coton) et une serviette. Cela vous protègera des glissades et autres chutes dangereuses.

Bikram Yoga est un type de polarisation du yoga. Puisque vous transpirez beaucoup, certaines personnes abordent cette pratique afin de perdre du poids, mais il y a d'autres avantages, comme dans n'importe quel autre cours de yoga.

Certaines personnes le décrivent comme une expérience hautement spirituelle. Lors de la pratique, l’ambiance étouffante vous donne le sentiment que vous êtes en enfer. Mais à la fin de la séance et à température ambiante, vous avez l’étrange sensation de flotter ou, comme le disent certains pratiquants, d’être « au paradis ».

Cette sensation est due en partie grâce à la libération d'endorphines, mais aussi parce que, comme dans la meilleure formation, les récompenses sont directement proportionnelles au volume d'effort fourni.

Ce que vous devez savoir avant le premier cours de yoga Bikram

  • Un environnement chaud permet aux muscles de se détendre et de s'étirer, rendant les poses de Bikram Yoga plus faciles pour vous. 
  • Vous devez toujours faire attention à ne pas trop fatiguer les muscles.
  • Vous ne pouvez pas le sentir pendant la séance en raison de la chaleur, mais une fois que vous êtes dehors à température ambiante, la douleur musculaire peut apparaître.
  • Certains de ceux qui pratiquent Bikram pour la première fois se sentent souvent faibles et ressentent des sensations de vertige. Il est donc important de vous hydrater correctement avant la pratique et d’utiliser une serviette fréquemment pour sécher la sueur. En effet si la sueur s’imprègne dans vos vêtements, vous aurez l’impression d’être plus lourd et de suffoquer.
  • Il est également conseillé de ne pas manger avant les cours.
  • Notre dernier conseil ? Travaillez simplement à un niveau physiquement confortable pour vous, mettez le moins de vêtements possible et n'oubliez pas d'apporter de l'eau en grande quantité.
  • Le Bikram Yoga vous aidera à perdre du poids et à affiner votre silhouette mais en aucun cas à combattre une obésité morbide ou à se substituer à une chirurgie bariatrique.

Voir la suite ≫