Cette mode torride a mis le feu sur Youtube, donc elle ne peut pas passer inaperçue puisqu’elle a fait beaucoup parler d'elle.

« Twerking » : C’est quoi au juste ?

C’est un anglicisme  qui veut dire une fusion entre twist et jerk. De point de vue anthropologique, L’origine de cette danse est l’Afrique qui est pratiquée avec la musique populaire gaie et rythmée.  

De nos jours et après la fièvre de la « Zomba », il est maintenant le tour du Twerk ou cette danse à connotation sexuelle. Comment ça ? Il suffit juste de faire bouger ses fesses, ses genoux et ses cuisses tout en suivant le rythme de la musique. Il s’agit ainsi d’une danse jumelant l’activité sportive, la sensualité et le défoulement (à travers la danse et l’expression corporelle).

Juste pour le plaisir ou c’est pour plaire à son Jules ?

En voyant les vidéos des danseuses qui sont de plus en plus nombreuses et surtout les commentaires sur les fesses de la « twerkeuse », ses mouvements et sa silhouette sexy, on ne peut que constater que cette danse a dépassé son but initial (danse et sport) pour devenir une pratique affolant le monde !

Les Twerks endiablés des chanteuses

Après l'augmentation mammaire, la rhinoplastie, le tie and dye et le contouring, les starlettes américaines ont opté pour le twerking dans leurs clips afin d’attirer l’attention et de paraitre plus sexy.

Avec son postérieur bien dessiné, Nicki Minaj a apparu dans un événement « twerking » sur le rythme de sa fameuse chanson « anaconda », mettant ainsi le feu sur scène. Ses mouvements souples et réguliers montrent qu’elle s’est bien entrainée !Ariana Grande qui a participé avec Minaj dans le hit «Bang Bang » a également partagé cette danse avec une diva ! Avec qui ? Avec Madonna ! Eh oui, c’est comme vous avez lu ! Madonna twerkait à l’âge de 58 ans. C’était, en effet, à l’occasion d’un concert à but humanitaire pour Raising Malawi. Bien joué Queen of Pop !