Depuis longtemps les femmes ont déclaré la guerre aux poils et ce pour plaire à la gente masculine. En effet, la femme doit correspondre au cliché de la séduction nymphéenne où elle doit posséder un corps dépourvu de poils gracieux sans défauts et une peau lisse. Sans ça, elle devra cacher ses poils et chercher par tous les moyens de les éliminer.

L'une des raisons poussant les femmes à s'épiler c'est l'association de la féminité à un corps parfaitement épilé et l'association de la pilosité à la saleté.

 

Le poil est associé à la saleté

 

En effet, on a toujours eu honte de montrer ses poils et on considère encore que le poil est la manifestation de sécrétion corporelle de sueurs et donc d’odeurs pas très agréables. On associe souvent le poil à la sueur et à un manque d’hygiène corporelle.

 

Ils servent plutôt à rétablir l’équilibre et l’hydratation cutané, ils protègent de la saleté, de la chaleur.

 

L’épilation pour éliminer les poils

 

Des solutions existent bel et bien pour éradiquer le poil comme la cire les rasoirs ou comme solution plus radicale l’épilation laser.

 

Par contre un homme avec des poils est tout à fait bien accepté. Les poils c’est même devenu un signe de virilité, alors que les poils apparaissent à la puberté aussi bien pour les garçons que les filles. Ce n’est pas une manifestation purement masculine.

 

Donc pourquoi est-elle devenue associé aux critères viriles et masculins ? avant de répondre à cette question, on dirait plutôt qu’elle est devenue clichée et dépassée. A une certaine époque c’était vrai, mais ces derniers temps les codes ont changé. On trouve également des hommes qui s’occupent de leurs apparences, en faisant des liposuccions, des chirurgies du visage ou encore des traitements de médecine esthétique. Certains hommes s’épilent, et certaines femmes refusent de le faire.

 

En effet, le poil est considéré comme synonyme de mystère pour certaines femmes qui refusent de s’épiler comme Madonna ou Julia roberts qui assument leurs poils sous les aisselles.

 

Dans certaines zones intimes, certains fervents défenseurs de la pilosité gardent leurs poils. Comme le déclare Cameron Diaz dans son livre, les poils pubiens servent à camoufler son sexe et créer ainsi une part de mystère. D'autres encore sont adeptes de la teinture des poils.

En définitive, chaque personne est libre de disposer de son corps comme bon lui semble et on ne devrait pas contraindre quiconque à coller à une certaine image qui ne lui correspond pas.