Qui peut-il jurer n’avoir pas eu une fois dans sa vie une douleur du ventre ? Les douleurs abdominales sont communes et fréquentent. Leurs causes sont plurielles. Les douleurs abdominales représentent environ 40 % des pathologies récurrentes chez les adultes et près de 20 % chez les enfants. La douleur peut être chronique ou aigue. C’est-à-dire récurrente ou ponctuelle. Lorsqu’elle est localisée, la douleur abdominale peut concerner alors le côté gauche ou droit, le quadrant supérieur ou le quadrant inférieur de l’abdomen. Quelles peuvent être alors les causes des douleurs de l’abdomen que nous ressentons ?

Manifestation des douleurs abdominales

La plupart des douleurs du ventre ressenties puisent leur essence dans des pathologies liées aux organes digestifs notamment l’intestin, le foie ou encore l’estomac. Il peut s’agir de problèmes d’ordre gynécologique ou urinaire, cardiaque ou bien pulmonaire. Qu’elle soit bénigne ou non, il est impératif en cas de douleurs ou de crampes abdominales de consulter un spécialiste.

Les douleurs abdominales se manifestent le plus souvent accompagnées par des fièvres, des nausées ou bien des vomissements. Contrairement à des pathologies inesthétiques de la paroi abdominale, les douleurs du ventre cachent le plus souvent un problème fonctionnel qui en cas d’absence de traitement peut entraîner des complications parfois irréversibles.  

Les causes des douleurs abdominales

Les facteurs en cause sont entre autres : les troubles de la digestion qui se manifestent par des constipations, des gaz intestinaux, le reflux gastro-oesophagien, etc. Les douleurs abdominales peuvent aussi être causées par des ulcères gastriques et duodénaux, des infections gastro-intestinales, une occlusion intestinale, une appendicite, des calculs biliaires et rénaux, les infections urinaires, les coliques néphrétiques ; elles peuvent aussi être liées à une grossesse extra-utérine, à des règles douloureuses, à des kystes ovariens ; comme il peut s’agir aussi d’une inflammation du foie, du pancréas, du péritoine ou du colon ou des maladies inflammatoires de l’intestin. La douleur abdominale peut aussi être liée à la maladie de Crohn ou à des pathologies cancéreuses.

Localisation et causes des douleurs

Les douleurs abdominales peuvent être interprétées en fonction de leur localisation. Si la douleur est située dans la zone ombilicale, il peut s’agir d’une inflammation de l’intestin ou du pancréas. Dans la région épigastrique, c’est-à-dire en haut et au centre de l’abdomen, l’atteinte peut concerner aussi bien l’estomac, le foie que le cœur. Si la douleur est située entre le pubis et le nombril, dans la zone hypogastrique, l’intestin ou la vessie peuvent être mis en cause. Si la douleur par contre est située sur le flanc gauche, l’intestin, la rate et le rein peuvent expliquer chacun la douleur. Au niveau du flanc droit,  l’intestin, la vésicule biliaire ou le rein. A l’hypocondre gauche, seront mis en cause le pancréas, l’estomac, le rein, la rate, ou le poumon. L’hypocondre droit généralement révèle des problèmes de foie surtout,  mais aussi du pancréas et des intestins.